1.3. L'emploi de l'IFT dans les dispositifs publics

Différents dispositifs publics mobilisent l'IFT. Dans cette formation, nous détaillerons la façon dont l'IFT est mobilisé dans trois principaux dispositifs. Attention, les modalités de mobilisation de l'IFT pouvant rapidement évoluer, il convient de se référer aux instructions ou aux formations propres à chacun de ces dispositifs :

  • Les Mesures AgroEnvironnementales et Climatiques (MAEC) de la Politique Agricole Commune (PAC) :

    Certaines MAEC ont des exigences en terme de pratiques phytosanitaires. Si l'agriculteur.rice respecte un certain IFT objectif, déterminé à partir des références du territoire sur lequel s'applique la MAEC, il pourra bénéficier des subventions relatives à cette MAEC.

  • La certification Haute Valeur Environnementale (HVE) :

    L'agriculteur.rice se verra attribuer une note sur les critères IFT (IFTherbicides et IFThors herbicides), par comparaison avec un IFT de référence régional. Cette note est comprise dans une notation plus large sur sa stratégie phytosanitaire, qui lui donnera accès, ou non, à la certification HVE.

  • Le réseau des fermes Dephy :

    Les agriculteur.ices de ce réseau se comparent à des références historiques, pour suivre l'évolution de leurs pratiques, à des références de groupes de fermes du réseau Dephy, et à des références régionales.

L'utilisation de l'IFT dans les différentes actions publiques suit donc une même logique : comparer son ou ses IFT à des IFT de référence de pratiques équivalentes (grandes cultures avec grandes cultures, traitements semblables, même territoire...).